Comment être une bonne babysitter ?
4 (80%) 2 votes

Être une bonne baby-sitter demande beaucoup de travail, de soin et d’ingéniosité. Vous devez connaître les règles, savoir comment divertir l’enfant et ce qu’il faut faire en cas d’urgence.

Que ce soit la première fois que vous regardez un enfant ou que vous faites du baby-sitting depuis des années, voici plusieurs conseils pour devenir une bonne baby-sitter.

Comprendre votre niveau de confort

Avant d’accepter de faire du baby-sitting, connaissez vos limites. Poser aux parents des questions précises sur leurs attentes et sur ce qu’ils attendent de vous. Cela vous aidera à mieux comprendre si vous pouvez ou non répondre à ces besoins. Cette démarche vous aidera à décider si vous êtes le bon choix pour la famille. Demandez toujours spécifiquement combien d’enfants vous allez surveiller et quel est leur âge.

Vous n’êtes pas seule :

Quand vous faites  du baby-sitting, n’ayez pas l’impression d’avoir tout à régler vous même. Communiquez toujours avec les parents si vous avez des questions ou des problèmes. Cela pourrait être aussi simple que “Je ne trouve pas les lingettes supplémentaires” ou aussi complexe que “Votre fils est très contrarié et je ne sais pas trop comment le calmer. Rien de ce que j’ai fait ne marche.”

Vous devriez également leur faire part de vos préoccupations, comme si leur enfant était pris en charge par un voisin. En gardant une ligne de communication ouverte, vous établissez la confiance avec les parents. Cela montre que vous voulez vous assurer que leur enfant est en sécurité et en bonne santé.

3. Soyez prêt à tout
Votre principale priorité en tant que baby-sitter est de protéger l’enfant que vous surveillez. Cela signifie qu’il faut être prêt à faire face à toute situation d’urgence.

Conservez une liste des numéros de téléphone importants en tout temps. Vous voudrez inclure des numéros pour d’autres membres de la famille et le contrôle du poison pour savoir qui appeler en cas de crise.

Demandez une liste des allergies de l’enfant (nourriture, saisonnier, animal de compagnie et autres types) et ce que vous devez faire en cas de réaction allergique. Apprenez quels types de jouets et d’aliments sont des risques d’étouffement afin de pouvoir les éviter. Le fait d’être proactif vous permettra de rester calme et de garder la tête droite en cas d’urgence.

4. Soyez bien informé
La préparation ne se limite pas aux numéros d’urgence et au contrôle des allergies. Certains dangers peuvent tomber sous votre radar lorsque vous planifiez par vous-même. Parlez à des gardiennes d’enfants expérimentées et suivez un cours de formation sur la sécurité des enfants ou des gardiennes pour vous familiariser avec toutes les possibilités de gardiennes d’enfants.

5. Être organisé
Les enfants réussissent bien avec la structure et la routine. En tant que baby-sitter, c’est à vous de respecter l’emploi du temps établi par un parent. Vous voudrez peut-être garder un agenda distinct pour chaque enfant que vous regardez.

Le calendrier devrait inclure les repas réguliers, la sieste et les heures de jeu pour chaque jour dont vous êtes responsable. Énumérez les types d’aliments que vous leur donnerez chaque jour et la durée de la sieste et du jeu. Avoir un agenda clair sur la façon dont la journée d’un enfant devrait se dérouler vous aidera à limiter le risque de chaos. Demandez spécifiquement si des amis sont autorisés à venir et, le cas échéant, demandez leur nom à l’avance.

6. Soyez actif et amusez-vous
Il peut sembler facile de divertir un enfant en le plaçant devant le téléviseur ou l’écran d’ordinateur. Cependant, une bonne gardienne d’enfants fera participer l’enfant à d’autres activités. Tout d’abord, apprenez les règles de la maison des parents sur la récréation. Demandez à votre enfant s’il peut aller dans une cour de récréation, quels sont ses jouets préférés et quels jeux et appareils électroniques sont interdits. Ensuite, planifiez quelles activités sont les meilleures pour garder votre enfant actif et s’amuser.

Va dehors et joue l’archéologue. Restez à l’intérieur et jouez au capitaine du fort. Et si l’enfant que vous regardez a un handicap, assurez-vous de savoir comment le faire participer à des activités afin qu’il ne soit pas exclu.

7. Renforcer les règles et les limites
Les enfants vont vous tester et repousser les limites. Tester leurs limites fait partie de leur croissance. Vous pourriez être tenté de leur permettre d’enfreindre toutes les règles de leurs parents pour qu’ils vous voient comme la gardienne “cool”. Mais tu ne devrais pas céder.

Les enfants font mieux avec la structure et les limites. Ils aident à enseigner aux enfants l’autodiscipline et la maîtrise de soi. Renseignez-vous sur les règles de la maison et respectez-les, même si vous n’êtes pas d’accord. Mais sachez aussi quand vous pouvez “enfreindre” les règles, comme manger un biscuit supplémentaire ou rester éveillé 10 minutes après le coucher. Vous gagnerez le respect du parent et de l’enfant si vous êtes responsable et digne de confiance.

8. Soyez vigilant
Il y a des dangers à l’intérieur et à l’extérieur de la maison. Il ne suffit pas d’être préparé aux situations d’urgence. Il faut aussi être vigilant. Restez à proximité de l’enfant que vous regardez. Si tu es au terrain de jeu, range ton portable. Gardez un oeil sur le gamin, pas sur l’écran. Si vous êtes aspiré à envoyer des textos ou un appel téléphonique, vous risquez de rater l’enfant qui essaie un saut qui pourrait lui casser une jambe.

9. Être ouvert à la critique
Il y a une chance que vous fassiez quelque chose qui dérange ou inquiète un parent. Soyez ouvert à leurs préoccupations. Demandez comment vous pouvez faire un meilleur travail et rassurez-les en leur disant que vous ne ferez pas les mêmes erreurs.

10. Soyez doux et attentionné
Une bonne gardienne fait preuve d’empathie et de gentillesse envers l’enfant qu’elle surveille, même lorsqu’elle doit être sévère. Les enfants sont à la fois résilients et fragiles.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *
You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>